Cockle Creek - southest point of australia

Cockle Creek Southest point of Australia

3 jours à Cockle Creek

Sur les conseils du propriétaire d’un café où nous avions nos habitudes à Huonville (DS Café) et de Français qui ont croisé notre route, nous nous sommes rendu à l’extrême-sud de la Tasmanie : Cockle Creek. Étant à seulement 1h30 de Huonville (2 heures depuis Hobart) ce fut très facile pour nous de s’y rendre. Quelle surprise de découvrir nos premières plages de sable fin à seulement quelques km de notre campement. C’est le long de ces plages merveilleuses que nous nous sommes régalés pendant 3 jours. Au programme : chill et track vers le « Southest point of Australia ».

Cockle Creek Jour 1 : Paradis blanc

Nous sommes partis le dimanche en fin de matinée, avons fait 30 minutes de gravel road – dans le van ça secoue, la vaisselle fait des siennes, nous croisons les doigts pour que rien ne se casse – mais tout se passe bien, nous avions sous-estimé « Lucky ». Nous découvrons au bout de cette route, des plages de sable fin et d’eau turquoise, nous sommes émerveillés. On décide finalement de s’arrêter sur l’une d’elles pour le déjeuner – quel kiff ! -. Une fois le pique-nique terminé, nous continuons notre chemin et croisons beaucoup de free camp, mais nous décidons de rejoindre le camp le plus au sud, là où la route s’arrête. Le site est sympa, il y a plein de petits endroits où se poser tranquillement, éloignés des autres vans et caravans. Une fois installés, nous nous rendons sur la plage en passant à travers un petit chemin caché dans les fourrés. Wouah, notre souffle est coupé, la plage est splendide. Sable fin, eau transparente, grand ciel bleu, nous sommes seuls au monde… Notre premier décor de carte postale. Ni une ni deux, nous dégainons maillots, serviettes et bouquins, une après-midi farniente s’impose.

Cockle Creek plage sable fin et eau turquoise

En fin de journée après quelques couleurs – surtout rouge – il est temps de rejoindre le campement et de se doucher. Équipés d’une douche solaire que nous accrochons à un arbre, nous improvisons l’intimité d’une salle de bains avec nos serviettes accrochées aux branches, c’est l’aventure ! Comme prévu, des amis nous rejoignent pour partager ce week-end, le camp s’agrandit et l’heure de l’apéro a sonné, parfait timing. Nous décidons de prendre celui-ci sur la plage, coucher de soleil et pêche dans l’espoir utopique d’un dîner sushis. Quelle première journée !

Jour 2 : Chill

Le lendemain rebelote, au programme plage et baignade. Il fait beau, il fait chaud. Pour être honnête, l’eau est gelée, on se croirait dans la Manche, mais vu la chaleur cela fait du bien tout de même. Cette fraîcheur ne nous étonne pas, car étant au point le plus au sud, à l’horizon se trouve l’Antarctique. En effet rien ne nous sépare de ce gros glaçon. Nous y ressentons donc tous les vents et les courants. Paradoxalement, la Tasmanie se trouve juste en dessous du trou de la couche d’ozone dupliquant l’UV des rayons du soleil. Quand le ciel est dégagé, la température grimpe très vite.

Avec les copains, nous planifions la journée de demain. Il est possible de randonner vers le véritable point le plus au sud. 4 heures aller-retour à travers forêt, jungle et « montagnes », un immanquable de la région. Ce soir-là, on ne traine pas, le track vers le « Southest point of Australia » nous attend de bonne heure le lendemain matin.

Jour 3 : South Cape Bay

8 heures du matin, nous sommes fin prêts à attaquer la randonnée de 4 heures sur le South Cape Bay. C’est une jolie rando qui nous fait traverser différents paysages. Sur le chemin nous croisons des perroquets, rares pour certains, la faune et la flore nous ravis ! Finalement, au bout de deux heures de marche nous arrivons enfin au point le plus au sud de l’Australie. La vue est magnifique, perchés sur une falaise nous dominons la mer de Tasmanie et imaginons les côtes de l’Antarctique bien plus au Sud. L’endroit est venteux et la mer déchainée, c’est superbe. Cela reflète bien l’une des particularités de la Tasmanie : partir de la plage de sable fin, couper à travers champs et forêt et terminer au bord d’une falaise frappée par d’immenses vagues. 4 environnements au même endroit.

Sur la falaise se trouve une pancarte indiquant « You are standing at the Southest point of Australia ». Mine de rien, cette pancarte nous fait de l’effet et nous procure une petite émotion car pour le coup nous sommes vraiment au bout du monde. Nous restons assis quelques minutes pour contempler la vue. Enfin, nous rebroussons chemin, retour au camp. Ainsi, le week-end à Cockle Creek s’achève, nous reprenons la route direction Huonville.

Cockle Creek Randonnée Southest Point
Cockle Creek - southest point

Nous nous sommes régalés en toute simplicité dans ce petit coin de paradis. C’est un endroit qui a beaucoup à offrir que ce soit en faune ou en flore. Nous avons été très gâté par la météo, favorisant le kiff de ce séjour. C’est un de nos coups de cœur sans hésitation !

Ciao les Copains !

« La vie n’est pas seulement respirer, c’est aussi avoir le souffle coupé »

A. Hitchcock

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this